photos magazine de jeanpierre jeannin latour

l'émoi des mots, l'échoppe des photos

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Edito du 01-02-2012

Envoyer Imprimer


Nazca jp 3447 rtz2
Les connards.
Inventer me procurerait un rare plaisir. J’assisterais à l’éclosion d’une idée alors même qu’elle éclot et l’applaudirais enthousiaste. D’où viennent les idées qu’on invente, les mots que l’on crée ? Qui les envoie ? Je triture parfois texte ou photo, jusqu’à la certitude d’atteindre enfin l’émotion que je pressens et l’orgueil monte alors à mes joues et je jouis de ma création. Plus tard, peut-être, un visiteur dira qu’il aime… Visiteurs ! Voilà bien le quorum discutable ! Cet autrui se rattache en effet à trois groupes. J’ai évoqué le plus rare et précieux : il aime et le dit, avec des mots simples, ceux que souffle son cœur. Il est mon complice, l’encre qui coule dans mes veines… Nettement majoritaires : ceux qui diraient bien des choses mais s’abstiennent, par flemme ou timidité. Se promettent de le faire un jour, car ils n’en pensent pas moins, mais ne le feront jamais. Je les connais de l’intérieur si je puis dire car, visiteur à mes heures, c’est à cette catégorie de fainéants intellectuels que j’appartiens… Enfin, ceux que seule guident leur jalousie profonde et pouvoir de déni. S’interdisant de formuler le moindre compliment ou critique, ils s’abstiennent. Ils ignorent. L’œuvre qu’on leur propose n’existe pas plus que son auteur. Ces individus inférieurs sont peu doués et généralement incultes, ce qui peut être une excuse, bien que j’ai connu nombre de gens incultes, néanmoins sympathiques… Identifier ces connards est un jeu d’enfant. Faites le test autour de vous. Ceux qui jamais ne vous ont dit : « tu as l’air en forme, tu en as une belle cravate, alors ces vacances à Madagascar, c’était bien ? »… Ils pullulent tels des cafards mais n’ayez crainte, selon toute logique, ils ne sont pas nombreux à s’égarer sur ce site dont chaque mot les torture, l’humour les martyrise, la fraicheur les asphyxie. Imaginez l’agonie d’un connard sur la page d’accueil.

Quant au talent d’inventeur dont je serais si fier, si je l’avais, j’en ai surement manqué la distribution. J’ai reçu en échange une bonne dizaine de vies, mes vies de Patachat et il suffit que je m’en souvienne pour vous les partager. Je vous affirme donc, visiteurs très chers, que rencontres et aventures rapportées ici sont tout bonnement authentiques, fruits de hasard et de mémoire. (contact@jeanpierrejeannin.fr)

scroll back to top
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
...

A paraître ...

SKETCHES Roland Latour [en public]
[50%]

CANDELARIA Pérou [Exceptionnel]
[45%]

TRiBUS d'Amazonie [1990-2010]
[75%]

PORTRAITS femmes Sierra [Reportage 2014]
[45%]

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui972
mod_vvisit_counterHier840
mod_vvisit_counterCette semaine972
mod_vvisit_counterSemaine dernière7426
mod_vvisit_counterCe mois19541
mod_vvisit_counterMois dernier30098
mod_vvisit_counterDepuis début1828939

We have: 52 guests, 1 bots online
Votre IP: 54.224.75.202
 , 
Date: 20 Auo 2017

Maintenance


Livre d'or & Commentaires
Désormais, à cause du spam grandissant, les messages du livre d'or et les commentaires d'articles, devront être approuvés par un administrateur avant d'être publiés.
Merci de votre compréhension.
Dennis (webmaster).