photos magazine de jeanpierre jeannin latour

l'émoi des mots, l'échoppe des photos

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
French Arabic Chinese (Simplified) Dutch English German Hindi Italian Japanese Portuguese Russian Spanish Swedish

Les pieds nikelés diplomates

Envoyer Imprimer

Agacé par Alliot-Marie, Fillon et les juges, le Président Sarkozy a tout de même eu la chance (ou la malchance… c’est vous qui voyez…) de découvrir in extremis l’expédition préparée par un groupe de parlementaires, membres de l’UMP, qui allaient, de leur propre chef, effectuer une mission de bons ( ?) offices auprès de l’ex président ivoirien, Laurent Gbagbo. Nos pieds nickelés étaient attendus à Abidjan le 5 février. Parmi eux : Cécile Dumoulin (Mantes-la-Jolie), Jean-François Mancel (Oise) et Yves Censi (Aveyron). Ces « comploteurs » diplomatiques avaient été recrutés par des suppôts français -et ivoiriens- de Gbagbo.

Lueur d’intelligence ou crainte de turista ? Deux députés: Fourgous et Jégo, se désistèrent à temps. Quant aux autres, grands spécialistes, ils disaient vouloir « comprendre la situation »… et prétendaient probablement la résoudre.

Rendez-vous avait donc été pris avec Gbagbo et les responsables de sa sécurité (condamnés par le Parlement Européen). Ni Sarko, ni Mam, ni son compagnon, Patrick Ollier, dit Pom (dont j’ai personnellement apprécié la grande ignorance des affaires africaines) responsable aujourd’hui des relations entre le Parlement et le Gouvernement, n’étaient au courant. Quant aux services secrets ? Mystère, sinon ils ne seraient plus secrets. Comment le Président a-t-il appris la nouvelle ? Re-mystère. Un jour, qui sait, il apprendra peut-être un évènement diplomatique en lisant ce site… En tout cas, il le prit très mal et Copé, patron de l’UMP, a dû écoper sec.

Les Affaires Étrangères sont censées permettre à notre pays d’entretenir et développer sa grandeur et son image internationale… A moins qu’elles ne soient complètement étrangères aux affaires. Si on ajoute cet épisode aux ratées de nos chancelleries, à Tunis, au Caire et un peu partout dans la sous-région, on se dit que ça pourrait être pire : imaginez un instant que ces fins diplomates soient pilotes de ligne ou conducteurs de TGV: maladroits comme ils sont, ils tueraient 500 personnes. (jpj)

scroll back to top
Mise à jour le Jeudi, 10 Mars 2011 21:21  

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
...

A paraître ...

SKETCHES Roland Latour [en public]
[50%]

CANDELARIA Pérou [Exceptionnel]
[45%]

TRiBUS d'Amazonie [1990-2010]
[75%]

PORTRAITS femmes Sierra [Reportage 2014]
[45%]

Articles au hasard

   Michel Rocard
Michel Rocard J’ai beau m’être promis de ne pas «nécrologier» ici mes plus tristes adieux,  je...
Lire la suite...
 
   Place Tahrir
Abidjan, Tunis, Le Caire… de vieux chefs s’accrochent au pouvoir qu’ils exercent injustement depuis t...
Lire la suite...
 

Maintenance


Livre d'or & Commentaires
Désormais, à cause du spam grandissant, les messages du livre d'or et les commentaires d'articles, devront être approuvés par un administrateur avant d'être publiés.
Merci de votre compréhension.
Dennis (webmaster).