photos magazine de jeanpierre jeannin latour

l'émoi des mots, l'échoppe des photos

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
French Arabic Chinese (Simplified) Dutch English German Hindi Italian Japanese Portuguese Russian Spanish Swedish

Nigeria, un beau jour (3)

Envoyer Imprimer

Obasanjo (Suite de Nigeria 2). Décor planté, je me dois d’ajouter quelques notes d’ambiance. Ayant embrassé la diplomatie sur le tard, par goût de l’aventure davantage que par esprit de carrière, j’ai acquis la réputation d’un Conseiller hors normes, franc-tireur professionnel de la communication multi média, humanitaire et « people », juste ce qu’il faut. Dévoué à la réussite de mes projets et souvent servi par la chance, je collectionne les réussites… Non, je ne suis pas en train de me vendre : Je narre, je témoigne, j’objective…Au Pérou, cinq années durant : pas une semaine sans que je ne fasse la une de la rubrique mondaine, qu’on m’invite à une tribune politique, qu’on me prétende « nouveau fiancé » d’une speakerine à la mode, que l’on fasse la promotion de mon dernier film sur les tribus d’Amazonie ou que je sois l’invité de Face-à-face sur la Sept…

Bien faire ne me suffit pas : Je fais en sorte que cela se sache. Auréolé de mes seuls bilans, je donne chaque jour le maximum.

Contractualisé et non titularisé, je n’ai d’autres choix que ce chalenge permanent. Qu’on me confie la représentation de la France auprès du plus grand pays d’Afrique et l’organisation de cette visite présidentielle, me ravit… Plus tard, si l’envie me prend d’écrire, je n’aurai que le choix des anecdotes. N’appartenant pas au sérail, je ne risque pas d’être jeté dans une charrette de condamnés, ni d’hiberner dans un bureau étriqué du quatrième étage du Quai d’Orsay, partageant le Figaro du jour avec trois collègues autour d’une plante grasse. Pour Le Monde ou Libération, il faudra attendre la prochaine cohabitation…

Choisi au feeling, je suis comme quelques hauts fonctionnaires ou ambassadeurs, le fruit d’un caprice du très-haut… « Très » peut-être trop mais on verra bien, au final, ce que vous aurez réussi à me faire avouer, dans cet article ou dans un autre… Si un jour j’échoue, je reviendrais à Biarritz, récupérer Radio Viva que j’ai créée et dont j’ai confié les clés à José Garmendia, talentueux journaliste, qui a l’intelligence rare de préférer plage et soleil au comité de rédaction de TF1.

Au palmarès des capitales à risques, Lagos le dispute alors à Alger, cannibalisme, sauvagerie et ignorance en plus. Un journaliste qui vient d’y passer une semaine, me prévient: —N’accepte pas Lagos. C’est…  —Je sais : l’enfer !  Cet enfer a pourtant l’avantage d’être, à l’époque, l’un des postes diplomatiques où la prime de risque est, c’est logique, l’une des plus élevées au monde. —N’acceptez pas Lagos !  me répète mon Ambassadeur à Bruxelles. Nonobstant son désir avoué de me garder près de lui, Je sens bien que ses injonctions sont fondées. Il a d’ailleurs été Conseiller à Lagos durant la guerre du Biafra, à la fin des années 60. Ses mises en garde finissent par faire naître une véritable appréhension dans mon esprit. Lorsqu’il sent ma résistance faiblir, Pinchard porte l’estocade: —Je ne vous ai pas tout dit Jean-Pierre. L’insécurité, les dangers, la violence, Je sais que ça ne vous effraie pas… mais il y a pire. Le pire, c’est l’Ambassadeur: il est fou!

nigeria_linguistic_1979 Ruth et Sylvestre 17a —Bonne arrivée à Lagos, Monsieur le Conseiller et Madame ! Je m’appelle Sylvestre. Je suis Béninois. C’est pour cela que je parle français. Je suis à votre service, Master. Voici votre hôtel pour vous reposer du voyage. Vous garderez cette voiture, un chauffeur et deux gardes du corps… Accueillis dès la sortie de l’avion, nous nous calons entre deux gendarmes, sur la banquette arrière d’une 504 blindée, escortée de deux half-tracks, mitrailleuses en batterie. A la réception nous faisons la connaissance d’un couple que nous n’avions pas remarqué durant le vol. —Michel Donnet: Je suis nommé Premier Conseiller. Je serai chargé de créer la nouvelle Ambassade de France à Abuja, où réside désormais le gouvernement. —Jean-Pierre Jeannin-Latour. Je suis Porte-parole, Conseiller de Presse et Communication, affecté à Lagos.

Impatient de découvrir enfin mon nouvel univers et de faire la connaissance de ma secrétaire, je demande à Sylvestre de nous conduire à l’Ambassade. —Mais dis-moi Sylvestre, pourquoi m’appelles-tu Master ? —Les Africains, ils appellent les chefs blancs « Master ». C’est comme ça Master… Ce fut effectivement comme ça durant tout mon séjour au Nigeria. « Monsieur notre bon Maître », disaient les ouvriers des filatures françaises au début du 19ème siècle… Murs surmontés de chevaux de frise, miradors, gardiens en armes, chicanes en béton et herses déployées, nous traversons un décor de cinéma. — S’il vous plait, Joselle, appelez l’Ambassadeur que je le prévienne de notre arrivée. —Mes respects M. l’Ambassadeur. Jean-Pierre Jeannin-Latour. Nous arrivons et je voulais vous saluer… —Monsieur et Madame Jeannin- Latour, je vous attends. Un gendarme nous escorte.

Nigeria-Delta-Forage-Petrole-1-3 Comme me l’avait décrit Pinchard, Chatelet ressemble à Jugnot, avec quelques décennies en plus : petit pot à tabac, jovial, sympathique et pétillant. Quand je lui avais répondu qu’un ambassadeur de France ne pouvait pas être fou, Pinchard avait insisté: Eh bien si ! Chatelet peut être fou et il l’est, au point d’avoir intenté un procès au Département, ce qui dans l’argot maison, désigne le Ministère des Affaires Étrangères. –Mes hommages Madame ! Avez-vous fait bon voyage ? Je suis ravi de vous connaître M. Jeannin-Latour. Nous allons faire du bon travail ensemble. Prenez le temps de vous accoutumer. Il est inutile que vous restiez à cet hôtel ; je vais vous faire préparer votre chambre à la Résidence et mettre des gens à votre service. La piscine est très agréable. Profitez-en autant que vous voudrez. Il y a aussi la plage et Je vous montrerai mon bateau. Dites à Bienvenu ce que vous souhaitez manger. Ce soir je vous ferai connaître un restaurant pittoresque où se produit Fémi Kuti, fils de Fela, inventeur du style musical Afro Beat que vous connaissez. Comme vous l’avez lu dans les fiches de poste, au Nigeria le plus inattendu est aussi le plus probable. D’ailleurs, pour votre arrivée, vous bénéficiez d’une démonstration éloquente: vous avez certainement appris dans l’avion la mort du Chef de l’Etat, le Président, général Abacha, dictateur au pouvoir depuis plus de 20 ans, assassiné cette nuit, ou pour être précis, retrouvé mort ce matin dans une chambre entre quatre prostituées… Effectivement, comme tous les passagers, j’ai appris la mort d’Abacha par une annonce du commandant de bord ce qui m’a rappelé la chute du mur de Berlin, également annoncée par un commandant de bord, quelque part entre Paris et Lima, le 9 novembre 1989… Je dois avouer qu’en dépit du grand nombre de vols que j’ai effectués depuis, je n’ai jamais plus appris quoique ce soit d’intéressant dans un avion, à part la mise en vente des articles détaxés… —Vous avez acquis au Pérou la réputation d’aimer les pays difficiles et vos précédents ambassadeurs ont tous essayé de vous retenir… Je suis sûr qu’ici vous allez être dans votre élément. Mais nous reparlerons de tout ça. —Merci de votre accueil M. l’Ambassadeur. Si c’est possible, J’aimerais visiter l’appartement de Sylvie Fortoul. J’en ai parlé avec elle par téléphone avant qu’elle ne parte pour Abidjan et je pense qu’il va nous convenir…

L'Ambassadeur, JPierre1, William Adamu Joseph, Jules 2 Le petit pot à tabac se renfrogne: —L’appartement de Sylvie Fortoul ? Que voulez-vous faire de cet appartement ?… En une seconde, la mise en garde de Pinchard se met à clignoter. Je n’ose regarder Ruth pour ne pas perdre le regard de Chatelet. Je sors de ma poche l’arrêté ministériel qui m’affecte, « Conseiller de Presse, à Lagos en remplacement de Sylvie Fortoul ». Je tends ce  document à l’ambassadeur qui le repousse en souriant: —Je sais mais j’ai changé d’avis. Vous ne serez pas Conseiller de Presse à Lagos, mais Premier Conseiller, représentant l’Ambassadeur à Abuja, nouvelle capitale du Nigeria, où vous aurez en charge l’ensemble des relations bilatérales franco nigérianes, au plus haut niveau. Vous traiterez avec la Présidence, le Parlement et la CEDEAO (Communauté Économique des États d’Afrique de l’Ouest). Vous devrez aussi acheter ou faire construire une Ambassade et une Résidence officielle car un jour, Lagos qui est déjà, « l’Annexe » deviendra un simple consulat. L’ambassade sera à Abuja. En fait, elle y est déjà si vous acceptez votre affectation. Comme toutes les représentations diplomatiques, nous en avons pris l’engagement auprès du gouvernement nigérian. Vous vous demandez pourquoi je ne m’installe pas moi-même à Abuja ? Je vous réponds : les trois quarts des ambassades sont encore ici et je n’ai pas envie de déménager à un an de ma retraite. En outre, la vie économique du pays se joue encore à Lagos… Et puis, j’ai mon bateau. Rassurez-vous, j’ai prévenu le Département au cas où vous refuseriez et préféreriez attendre une autre affectation. Je sais qu’il y a un poste qui se libère à Wellington… Vous aimez le rugby ? A Wellington, il faut aimer le rugby… et les moutons aussi ». Il rit. (à suivre Nigeria, un beau jour (4) ./.Photos: le Président du Nigeria, O. Obasanjo, élu en 1999- Sylvestre, notre majordome et Ruth,Installations pétrolières dans le Delta, de g.à d. William , notre chauffeur privé, Adamu, mon "chauffeur d’Ambassadeur"…

scroll back to top
Mise à jour le Jeudi, 17 Mars 2011 17:38  

Commentaires  

 
0 #1 Philippe Lavaud 23-02-2011 17:45
Interressant et bien écrit. Maintenant quelle est la part du vécu et celle de l'imaginaire ? J'hésite mais j'aime. (Philove2009)
 
 
0 #2 Krystyna 30-03-2014 04:30
Any less than that, you can question the quality of
work. There are several ways to complete the task of carpet or rug cleaning without the use of
harmful chemicals. Now we start to move clockwise where love is,
again we have earth as a dominant element and the colour is pink.



Here is my page carpetcleaningw acotexas.com/: [ SPAM ]carpetcleaning w acotexas.com/
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
...

A paraître ...

SKETCHES Roland Latour [en public]
[50%]

CANDELARIA Pérou [Exceptionnel]
[45%]

TRiBUS d'Amazonie [1990-2010]
[75%]

PORTRAITS femmes Sierra [Reportage 2014]
[45%]

Articles au hasard

   Nigeria, un beau jour (2)
(Lire d’abord Nigeria 1) A huit cents kilomètres au sud, sur le Golfe de Guinée, Lagos et ses vingt-tro...
Lire la suite...
 
   Nigeria, un beau jour (1)
 Des missions qui jalonnent ma carrière diplomatique, la réception du Président Chirac à Abuja, en ju...
Lire la suite...
 
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui456
mod_vvisit_counterHier723
mod_vvisit_counterCette semaine5677
mod_vvisit_counterSemaine dernière6145
mod_vvisit_counterCe mois27923
mod_vvisit_counterMois dernier35255
mod_vvisit_counterDepuis début1807223

We have: 73 guests, 3 bots online
Votre IP: 54.198.106.21
 , 
Date: 29 Juil 2017

Maintenance


Livre d'or & Commentaires
Désormais, à cause du spam grandissant, les messages du livre d'or et les commentaires d'articles, devront être approuvés par un administrateur avant d'être publiés.
Merci de votre compréhension.
Dennis (webmaster).