photos magazine de jeanpierre jeannin latour

l'émoi des mots, l'échoppe des photos

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
French Arabic Chinese (Simplified) Dutch English German Hindi Italian Japanese Portuguese Russian Spanish Swedish

Nigeria, un beau jour (1)

Envoyer Imprimer

carte-nigeria1Jp à son bureau 25 Des missions qui jalonnent ma carrière diplomatique, la réception du Président Chirac à Abuja, en juillet 99, est une des mieux accrochées à ma mémoire… sinon à ma boutonnière. Durant les six mois qui ont précédé le jour « J », les Voyages Officiels de l’Élysée m’ont inondé de télégrammes, fax et téléphones, ajoutant chaque jour une exigence de plus à leurs desideratas. ­—Où en êtes-vous Jeannin ? Vous avez nos 60 lignes internationales sécurisées ? Et les 40 fax ? Indispensables les 40 fax, ainsi que les 80 téléphones mobiles bien sûr. Et les fréquences radio, vous les aurez ? N’oubliez pas les cents Peugeot neuves et le bloc opératoire. Vous avez trouvé un chirurgien et un bloc opératoire en alerte ?…

S’ils savaient !  Lignes sécurisées, téléphones mobiles, bloc opératoire… Je n’ose répondre. Les Peugeot, oui, parce qu’elles sont montées ici, à Kaduna. On les reconnait d’ailleurs facilement : il leur manque tout ce qui peut se démonter, essuie-glace, phares, roue de secours… Ensuite, on se procure ces pièces sur un marché dédié, dit « le marché aux voleurs ». J’y ai retrouvé les antibrouillards que l’on m’avait volés sur mon 4×4, cinquante dollars, pose comprise, avec des rivets indémontables cette fois… Pour le reste, je pourrais leur parler des branchements téléphoniques sauvages, piratages de lignes, détournements de fax et valises-satellites à n’utiliser qu’en terrain dégagé… Quant au bloc opératoire, je leur dirais que le sida frappe 40% de la population adulte mais que le Ministre de la Santé vient d’annoncer, à la télé, la découverte, par un médecin nigérian, d’un vaccin contre cette « maladie de Blancs », affirmant aussi qu’un malade qui fait l’amour à une vierge est forcément guéri (sic)… Ah, bon !

mini-mosquee Abuja, c’est la Brasilia de l’Afrique, une ville nouvelle, sortie de rien, du nombril géographique du Nigeria qui l’engraisse de 100 000 nouveaux habitants chaque mois. Promise au statut de plus moderne des capitales africaines, avec des avenues de quarante kilomètres, à six voies, la plus haute mosquée, le plus beau golf, les plus grands hôtels, le plus beau stade, la ville superlative connait tout de même quelques ratées…

Bouygues a dû interrompre la construction de la Cathédrale parce que sa flèche allait dépasser le minaret. Le Parlement, construit aussi par des entreprises françaises, a été dépouillé de ses sanitaires huit jours avant l’inauguration. Cinquième producteur mondial de pétrole, mais en proie à un jeu de corruptions généralisées, l’ensemble du pays connait une invraisemblable pénurie de carburant. Dans Abuja, les files d’attente aux stations service s’étirent sur des kilomètres. Faire un plein impose des jours de patience et une organisation sophistiquée. Gérer, seul, une file de dix à quinze voitures jusqu’à la pompe, est devenu un métier.

Savoir acheter de l’essence à la sauvette, en rase campagne, sur le bord des routes, suppose des compétences d’expert qui me font défaut : ouvrir, renifler, toucher, goûter… ?… Durant mes années d’Amérique Latine, j’avais appris à reconnaître les fausses mendiantes avec leur bébé en celluloïd, emmitouflé contre leur sein… —Pitié Señor, mon bébé il est très malade… Je suspectais les faux dollars plus sûrement qu’un détecteur électronique mais renifler de l’eau dans l’essence, au cœur des forêts africaines, demeure quand même une de mes lacunes…

Les immeubles en chantier, pillés la nuit par les voleurs de matériaux, sont construits le jour suivant avec des ersatz et s’écroulent comme châteaux de cartes… —Tiens, on s’est sûrement trompé. Je n’ai pas vu l’immeuble où on tourne à droite… Les constructions réalisées par des entreprises locales sont immédiatement repérables à l’asymétrie des marches d’escalier, la dernière compensant l’approximation des précédentes, ce qui n’empêche pas les portiques à la grecque, les somptueuses piscines et les robinetteries en or massif dans les salles de bain en marbre noir ./. (la grande mosquée d’Abuja) A suivre Nigeria (2)

scroll back to top
Mise à jour le Dimanche, 28 Février 2016 11:52  

Commentaires  

 
0 #1 Maurice Clement 10-02-2011 15:14
Extra! On a l'impression d'assister au début d'un long métrage. Que des compliments à vous faire!
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
...

A paraître ...

SKETCHES Roland Latour [en public]
[50%]

CANDELARIA Pérou [Exceptionnel]
[45%]

TRiBUS d'Amazonie [1990-2010]
[75%]

PORTRAITS femmes Sierra [Reportage 2014]
[45%]

Articles au hasard

   Nigeria, un beau jour (4)
Suite de Nigeria un beau jour (3)   — Je suis très flatté M. l’Ambassadeur mais Premier Conseiller,...
Lire la suite...
 
   Nigeria, un beau jour (2)
(Lire d’abord Nigeria 1) A huit cents kilomètres au sud, sur le Golfe de Guinée, Lagos et ses vingt-tro...
Lire la suite...
 
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui112
mod_vvisit_counterHier694
mod_vvisit_counterCette semaine806
mod_vvisit_counterSemaine dernière8899
mod_vvisit_counterCe mois19752
mod_vvisit_counterMois dernier27584
mod_vvisit_counterDepuis début1920213

We have: 17 guests, 1 bots online
Votre IP: 54.225.16.10
 , 
Date: 21 Nov 2017

Maintenance


Livre d'or & Commentaires
Désormais, à cause du spam grandissant, les messages du livre d'or et les commentaires d'articles, devront être approuvés par un administrateur avant d'être publiés.
Merci de votre compréhension.
Dennis (webmaster).