photos magazine de jeanpierre jeannin latour

l'émoi des mots, l'échoppe des photos

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
French Arabic Chinese (Simplified) Dutch English German Hindi Italian Japanese Portuguese Russian Spanish Swedish

Sarko et BHL ont tout Kadhafaux

Envoyer Imprimer

Kadhafi-Sarkozy2007 La France a été la première à bombarder des cibles libyennes… On a beau dire, mais, même un jour d’élections cantonales, c’est le genre de nouvelles qui ne vous laisse pas indifférent! On en a d’ailleurs profité pour faire une démonstration de Rafales, notre meilleur avion du monde, que personne n’achète. A moins que… Kadhafi peut-être ?… Pour faire bien sur la photo, on a aussi sorti le Charles de Gaulle—C’est la guerre alors ? —Non ! Seulement une opération aérienne autorisée par l’ONU et la communauté internationale. Il s’agit de sauver Benghazi, ville symbole de l’insurrection libyenne, de la cruauté promise par le Colonel dictateur «aux rats et aux chiens » qui lui tiennent tête, France comprise…

Ainsi, notre Président activiste a-t-il trouvé le moyen de racheter ses errements passés, tant avec Kadhafi et son clownesque voyage à Paris en 2007, qu’il y a trois mois quand sa ministre des Affaires Étrangères a osé proposer son aide à un autre dictateur pour réprimer une autre insurrection. La guerre ça vous change un homme : de maladroit, le nôtre devient sauveur des peuples opprimés.

Mais Kadhafi n’est pas Ben Ali et il n’abandonnera pas le terrain aussi facilement. Depuis quarante ans, il en a vu d’autres et ne manque ni d’hommes, ni d’argent.

imagesCAP3JWW5 Démarrer un conflit est à la portée du premier va-t-en guerre venu. Savoir y mettre fin, en évitant les risques d’enlisement, est plus délicat. Comme en Afghanistan où l’Otan s’enlise sans trouver d’issue de secours, ce conflit pourrait se prolonger au-delà des prévisions. Imaginons une Libye traditionnelle, celle de Kadhafi, contre une nouvelle Libye insurrectionnelle, celle de Benghazi, contrôlée par la communauté internationale…. Fallait-il ne rien faire et laisser ce fou massacrer son peuple ? Bien sûr que non. Il eut été inadmissible de ne rien faire, mais il fallait ne rien dire et cela, notre Président ne sait pas le faire. Kadhafi est un terroriste : c’est avec un commando terroriste qu’il fallait l’empêcher de nuire et l’abattre. Un James Bond, bien affûté aurait coûté moins cher qu’un porte-avion et des Rafales… En 1998 au Nigeria, le général Abacha, qui exerçait un pouvoir dictatorial depuis une trentaine d’années, a été trouvé mort, un matin dans une chambre d’hôtel, entre trois prostituées…

Malheureusement, cette solution efficace ne permettrait pas aux duettistes Sarko-BHL de nous servir le numéro de clown que réclame leur ambition.

imagesCBHL En Cote d’Ivoire, Gbagbo, battu règne maintenant en dictateur, alimentant une guerre civile Nord-Sud… Que font la France et la communauté internationale ?…. Si l’on y prend garde, nous devrons demain redessiner une nouvelle carte du monde en y ajoutant une Libye par ci, une Cote d’Ivoire par là et, pendant que nous y sommes, une nouvelle Belgique désunie. Sarko et Bhl ont tout Kadhafaux.(Jeanpierre jeannin / photos d’agences)

scroll back to top
Mise à jour le Samedi, 30 Avril 2011 15:32  

Commentaires  

 
0 #1 mauryce 06-04-2011 20:35
En peu de mots vous résumez très bien une situation pourtant complexe. C'est toujours un plaisir de vous lire. Très cordialement. Maurice
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
...

A paraître ...

SKETCHES Roland Latour [en public]
[50%]

CANDELARIA Pérou [Exceptionnel]
[45%]

TRiBUS d'Amazonie [1990-2010]
[75%]

PORTRAITS femmes Sierra [Reportage 2014]
[45%]

Articles au hasard

   Les Bleus au coeur
Et si, pour une fois, nous parlions rugby... Merci les Bleus !