photos magazine de jeanpierre jeannin latour

l'émoi des mots, l'échoppe des photos

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
French Arabic Chinese (Simplified) Dutch English German Hindi Italian Japanese Portuguese Russian Spanish Swedish

La Nouvelle République et Centre Presse

Envoyer Imprimer


« Photos de Mirebeau et d’Ailleurs »
connait un succès exceptionnel.

jjp7abc

Créer un blog de photos anciennes a de quoi surprendre. Qu’y –a-t-il, en effet, de plus éloigné du passé qu’un site internet interactif ? C’est pourtant ce qu’a fait Jean-Pierre Jeannin, mirebalais, ex-diplomate, passionné de photo et qui redécouvre son village après une cinquantaine d’années de « bourlingue », comme il dit. 

« Né ici, j’en suis parti à 12 ans,  pour  le collège, et n’y suis revenu qu’à 65, après avoir pas mal voyagé et fait beaucoup de métiers… Retrouver Mirebeau, c’est comme voir un film, celui de mon enfance. Les visages resurgissent, les noms reviennent, les rues reprennent leurs courbes d’autrefois.

Les enfants d’aujourd’hui ressemblent aux enfants  d’hier et les souvenirs se fondent comme les images s’enchainent. Une place, un parking, qui n’existaient pas et soudain tout un quartier renait…  Recréer ainsi le passé est une chance que peuvent difficilement connaitre ceux qui ont vécu ici, tournant une à une les pages des changements successifs. Comment sauteraient-ils, d’un coup, un demi-siècle d’histoire ?  Pour eux, MCentre Presse 12-04-2007 (B)[7]irebeau n’a pas changé puisqu’il a changé tous les jours, comme ne vieillissent pas ceux avec qui l’on vit… Dans les rues,Presse 1b2[7]je croise les habitants des années 50’ que je connaissais si bien…. J’ai des galoches et une capeline l’hiver. Une devanture de boulangerie s’estompe pour laisser place à un tailleur : M. Thomas qui avait l’accent de Brive. Un magasin abandonné renait et je revois l’enseigne des chaussures Daguet… Une photo, une anecdote, un nom, suffisent pour que toute une séquence passée revive.  Un fil à tirer et on se fait sa séance de mémoriscope. On a dix ans… Ce site, c’est la pelote de nos souvenirs communs, quelque soit notre âge. Nous y trouvons tous le fil oublié qui réveille notre enfance et nous pouvons tous l’enrichir de notre propre mémoire… On m’a confié des centaines d’images et d’anecdotes. On m’a raconté l’abbé Vachère et la démolition du kiosque, les débuts du réseau électrique, les derniers trains de voyageurs, les troupes de théâtre ambulant… Bref, la pompe est amorcée et je crois que la source n’est pas prête à se tarir.

Savez-vous que de fin janvier à aujourd’hui, plus de 6000   personnes ont visité la page d’accueil de ce site et quelques dizaines m’ont apporté 634 images et commentaires, bientôt 700(*) ?  Ce site, c’est un peu un jardin à l’anglaise, d’apparence parfois désordonnée pour mieux donner l’impression de s’y perdre, mais  en réalité composé de telle sorte que l’on finit toujours par retrouver l’essentiel de ce que l’on y cherche: soi-même. On y sourit. On s’y émeut. On y revient…

On dit les gens d’ici méfiants. L’intérêt qu’ils ont porté à ce blog prouve que c’est faux. Leur accueil a été immédiat, chaleureux. Ils disent  merci » et c’est très émouvant. Les jeunes y découvrent un passé ignoré qui les surprend, les amuse ou les attendrit. Et les moins jeunes s’y promènent comme dans le jardin de leur mémoire… Il y a même parfois des visiteurs qui viennent d’autres régions que la nôtre. Gérard m’a écrit de Colombie pour me remercier de lui avoir fait revivre les souvenirs de son enfance… en Corrèze, où tout est pareil dit-il « à part les coiffes de nos grands-mères qui, chez nous, étaient en crêpe de Tulle ».

La Nouvelle République du 28-02-2008[4]«Un habitant de Massognes a réuni des dizaines de photos dans tout le village pour me les apporter et commenter… Il y a quelques semaines, les gens de Mazeuil ont planté des amandiers sur un terrain communal et m’ont confié des photos pour les insérer parmi les cartes postales de leur commune au début du siècle… Séparer le passé du présent serait stupide.

Dites bien aux Mirebalais qu’ils me confient leurs vieilles photos jaunies. Quelques heures suffisent et je les leur rendrai intactes évidemment. Qu’ils me téléphonent s’ils n’ont pas internet ».

« Oui, j’ai prévu d’ajouter un album « photos d’ailleurs », parce que les “ailleur”s que j’ai connus, j’ai aussi envie de les partager. Ah, l’adresse? Elle ne peut pas être plus simple: www://jeanpierrejeannin.fr et contact@jeanpierrejeannin.fr

(Les dernières statistiques du 30 septembre 2010 indiquent 98 534 visites. Merci à tous !)

 

 

scroll back to top
Mise à jour le Vendredi, 27 Avril 2012 15:49  

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
...

A paraître ...

SKETCHES Roland Latour [en public]
[50%]

CANDELARIA Pérou [Exceptionnel]
[45%]

TRiBUS d'Amazonie [1990-2010]
[75%]

PORTRAITS femmes Sierra [Reportage 2014]
[45%]

Articles au hasard

   Mirebeau sur Web
La Nouvelle République du jeudi 28 02 2008 titre "Mirebeau sur Web : un site à faire vivre" & Centre P...
Lire la suite...
 
   C'est dans le journal !
Centre Presse et La Nouvelle République saluent ce matin la naissance de ce Blog. « Mirebeau sur Internet...
Lire la suite...
 
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui410
mod_vvisit_counterHier839
mod_vvisit_counterCette semaine410
mod_vvisit_counterSemaine dernière8266
mod_vvisit_counterCe mois24969
mod_vvisit_counterMois dernier33933
mod_vvisit_counterDepuis début1868300

We have: 72 guests, 1 bots online
Votre IP: 54.224.49.217
 , 
Date: 25 Sep 2017

Maintenance


Livre d'or & Commentaires
Désormais, à cause du spam grandissant, les messages du livre d'or et les commentaires d'articles, devront être approuvés par un administrateur avant d'être publiés.
Merci de votre compréhension.
Dennis (webmaster).